Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • CORPOLOGIE TER

    Ecrire réfléchir échanger faire des blogs a pour but surtout de remettre en route et activer les extraordinaires capacités humaines jusqu’ici insuffisemment explorées.

    Penser   AUTREMENT : alors ,   certes on ne sait pas comment, (le nouveau paradigme reste à inventer) en revanche on sait que ce sera avec le corps réintégré ... mais pas le corps que nous occidentaux en tous cas ,  avons développé (et que nos enfants ont incorporé dans leurs représentations mentales... ) mais  un corps esprit ... Il n'y a pas de mots encore... puisqu'il n'a pas été "expérimenté" .

    Il n’ a pas été expérimenté car la pensée dominante nous maintient  à l'extérieur de nous mêmes (par  le langage,  les habitudes gestuelles , la pratique physique malgré tout construite sur l'idée de produire un record etc.. !)

    Tous mes textes sur ce blog essaient aussi d'exprimer cette évidence qu'il  faut réintégrer le mouvement, la transformation, l'incessant remue-ménage qui nous construit en même temps que le monde ... les points de fixation sont donc exclus ! De faitet de toute évidence...

    Ce que je voulais « dire »  dans le texte précédent, c'est que nous ne devrions  pas avoir besoin de payer (consommation, sur consommation, aveuglement ) qui que soit pour nous dire comment il faudrait que nous RESSENTIONS nos propres corps . Mais nous sommes dans un système alimenté par (dans le monde occidental judéo chrétien) des mythes  somatophobes, qui laissent entendre sourdement que le corps est vulgaire sale pas important bref, ce qui finalement nous empêche d'acquérir un sentiment de nous mêmes harmonieux (car complet équilibré entre extérieur (jugement des autres) et intérieur ) .

    La somatophobie :  c'est à dire la haine mythologique du corps ! Que nous « exprimons » tous moi aussi encore parfois quand ma conscience-vigilance est endormie:dans un commentaire ,  Thierry  dit à propos de la "chose corps"   :     "qui de toutes façons finira au grand compost cosmique... " . Oui c'est un donné avec lequel il faut faire dès la naissance,  on vit on meurt. Bon faut passer un cran au dessus à présent …Si on arrive sur Terre avec un corps y a une raison, doit bien servir à quelque chose, on va pas le virer d'entrer tout de même !   

     

    Nos mythes judéo chrétien valorisent  l'esprit puuuuuur!!!   le souci c'est que voilà, on vient juste de s'en apercevoir, ça n'existe pas l'esprit pur donc encore moins le corps pur!: en fait   c’est le concept de PURETE qu’il faut virer … !

    Pour changer les concepts il s’agit de savoir comment ils sont produits !  Histoire de ne pas refaire les mêmes conneries .  

    Or on sait (et ça c’est nouveau)   qu’ils sont produits avec les émotions les affects,  on sait que pour penser, les sens sont indispensables.

    Or nous apprend à l’école (toujours) que nous n’avons que cinq sens .

    Or il y en a 6 : la proprioception avait été « oubliée » jusque là,  et donc IMPENSEE en tant que rouage  de la pensée humaine.  Grande absence!  (si on doute, lire Cyrulnik, JP Changeux, et surtout  Antonio Damasio)

    Et voilàààà : c’est cette absence là que je me suis mise à questionner, fouiller, afin de voir si par hasard …. Elle ne serait pas responsable de tout le reste !

    Oublier une  pierre quand tu construis ta maison ça peut passer un certain temps, longtemps même des fois… on oublie qu’ON a oublié une pierre (ou plus exactement que QUELQU’UN, un jour, a oublié une pierre)  et on transmet TOUJOURS le même « modèle » de construction sans LA pierre. Modèle qui finit par être PENSE comme "universel" immuable, parfait, obligatoire, évident, nécessaire etc... etc...

    Mais des siècles et des siècles après,  quand tout commence à se fissurer …. Il n'y a , au début, que les fous, les exclus ceux qui n'ont plus rien à perdre, puis ensuite ceux qui sont passés eux-mêmes par le processus d'écroulement de leur intime construction,  qui vont oser repartir fouiner dans les fondations sous terraines, dans la merde et la poussière pour voir si par hasard… y aurait pas à ce niveau là un manque…??????

    Et:    ohhhhhhh là là ,  oui le manque est repéré mais rendez vous compte,  le faire accepter c'est inciter à la DECONSTRUCTION  et RECONSTRUCTION totale !   malheureux, malheureuse... impossible ! "Vous devez vous tromper. Il ne manque aucune pierre à la construction, on va bien réussir à continuer encore comme on l'a toujours fait....avec des guerres, des exclus, des souffrances ...Sans le corps donc. Sans l'humain ma foi. Parce que le voilà le fin mot de l'histoire, c'est   l'humain qu'il s'agit de réintégrer dans le monde robotisé que nous avons tous laissé (par paresse par ignorance par lâcheté…) s'installer. 

    Il nous manque donc AUSSI (en plus de la pensée, de la réflexion) l'accès à  une posture neurosensorimusculaire  (physique et mentale si vous préférez) .

    Or  personne encore (et surtout pas moi puisque c'est précisément l'objet de ma  recherche et de  l'appel lancé au tout début!!!!)  n'a pu suffisemment développer cette posture : normal d'abord on ne la "connaissait" pas , ensuite on ne peut transmettre aujourd'hui que ce qui a été estampillé / autorisé par le Pouvoir en place.

    bref  Il y a  décalage énorme entre les découvertes et le passage à l'acte... Les prises de conscience sont lentes et d'autant plus difficile qu'elles nécessitent ou produisent du "chaos".  Mais alors qui va réfléchir enfin un jour à une gymnastique anti gymnastique qui ne soit ni exclusivement corporelle, ni métaphysique gloubi boulga new age ,  qui participe donc de la  réflexion et action réunies, qui soit adaptable à tous  et tout terrain ? 

     Je pense assez simplement (pour ne pas dire  bêtement) que l'on peut commencer à chercher cette posture HORS système, donc dans le quotidien, observer comment on ressent le regard de ce mec là, pourquoi cette attitude de la vendeuse dans la boutique X me met elle dans cet état, pourquoi quand je croise un "schmiphtyeurk" ai je une telle réaction physique, quelles discours se trimballent dans ma tête à quelle occasion, pourquoi je pense systématiquement quel con quand je croise le voisin bedonnant libidineusement,   que je ne connais pas après tout…. Au fait vous êtes vous demandé une fois au moins comment  se fabrique un  préjugé…?

    Il faut développer ses ressentis donc ses sensations, pour développer notre pensée sur ces ressentis ces sensations:  on peut aussi  marcher en pensant comment se pose mon orteil sur le sol, quel orteil, comment je laisse la force de gravitation  se ballader de la plante de mes pieds à tout mon squelette? comment je perçois la distance et le point de l'espace où se trouve le son qui me fait tourner la tête, comment se fait il que j'oublie le tic tac du réveil du salon pourtant si fort ? etc… etc...

    mais aussi comment le chat fait il pour sauter sur la souris qui court si vite qu'on la distingue à peine, nous autres humains? le chat anticipe ! le cerveau est l'organe des sens qui permet d'anticiper…. (lire Alain Berthoz de toute urgence ) 

    bref

    y a de quoi faire !!!  mais il est vrai qu'il faut savoir de quoi ce QUOI est fait … pour le faire !    Un guide est peut-être nécessaire mais attention au vocabulaire pas un guide qui vous prendra entièrement en charge, en vous emmenant visiter votre propre "intériorité sensorineuromusculaire" selon ses critères à lui ....il croira bien faire le pauvre, d'autant plus qu'il fera ce que vous aurez demandé vous mêmes la plupart du temps... Nous  voulons être pris en charge. Nous pensons que, en matière de critères, il y a du prêt à porter pratique qui va nous éviter de refaire de la couture sans arrêt... Des critères universels.

    mais  voilààà ! Noooooooon   IL N'Y EN  A PAS …

      C’est terrible à admettre d’ailleurs : qu'il faille reforger sans arrêt les critères... soi même plutôt que d'aller ACHETER (cher des fois ) des critères tout fait. un corps tout fait (apparences) des pensées toutes faites!! 

     faisons du yoga, du tai chi, de l'antigymnastique, du shiatsu, du chi qong, du reiki de la somatopsychopédagogie, de la fasciathérapie, de la posturologie, de l'homéopathie, de l'ostéologie, de la trucmuche et bidulothérapie autant qu'on veut ...

     C'est ce monde mal fichu mal pensé donc mal vécu qui est en train de pêter .   Tout ce qui peut élargir la conscience est donc valablement valable...

    Mais  quand on rentre chez soi … on fait quoi ? On se  remet dans les rails ? non on poursuit son observation réflexion des échanges sensori-moteurs entre le monde et soi-même dans le quotidien, en faisant la vaisselle par exemple (excellent exercice de réflexion posturale) !! 

     Qu'est ce qui a manqué  pour qu'on en soit là ? de  pouvoir se construire une identité globalement cohérente, une identité  UNE   pas morcelée éclatée .  Le corps est un écosystème où tout est construit sur les concepts d'aide de simultanéité de jonctions d'éléments disparates  (liquides gaz ... ) (diversité) de processus qui pourraient sembler contraires... et qui fonctionnent merveilleusement bien ensemble.  On ne peut pas trouver de "modèle" plus intéressant que l'écosystème corps!  On doit pouvoir constuire un CORPS social qui ne laisse pas de côté la moitié de ses organes pour en surdévelopper d'autres  (rappel: le cancer est un sur-développement).   

     la crise actuelle signe le nécessaire écroulement d'un mauvais édifice : va falloir  reconstruire derrière avec quoi,  comment ?   Nous n'avons que deux certitudes:  ce sera ensemble---> AVEC et non plus CONTRE  ET ce sera avec un corps et six sens un corps pacifié épanoui.

    il faut réinventer des processus LIANT pour lier l'intelligence collective à l'instant présent de vibration de la matière CORPS

    .. ............pfffft !!   si vous savez le dire mieux je vous en supplie dites le aidez moi !!

     

    bises